vide dressing violette sauvage paris

On a toutes des vêtements, bijoux, chaussures qui ne nous vont plus mais que l’on a du mal à jeter, non?

De mon côté c’est plus que ça, je pense que j’ai carrément de quoi ouvrir une boutique ! La raison? Une période de fièvre acheteuse un peu démesurée quand j’ai commencé à gagner mon propre argent, une taille qui ne varie pas et donc des vêtements qui me vont toujours mais que je ne mets pas vraiment, #enfinonnesaitjamais. Et puis voilà bim, l’accumulation, le trop plein, et j’ai craqué, j’ai voulu trouvé une solution pour alléger mon appart parisien qui était au bord de l’implosion.

J’ai bien essayé de jeter (je me suis même achetée le livre de Marie Kondo), oui, mais non en fait.

On m’a toujours appris à ne pas gâcher. Résultat : j’en ai gardé des traces et jeter m’est difficile, vraiment difficile. Au delà de l’impression de gâche, je me dis que jeter = plus de pollution (Mélanie Laurent sort de ce corps) et surtout qu’il pourra toujours servir à quelqu’un d’autre.

Une fois l’âge de la raison acquis, j’ai eu envie de faire le ménage dans mes armoires, un peu pour le faire aussi dans ma vie. Et puis je suis tombée sur le site de Violette Sauvage. :)

 

Violette Sauvage c’est une association à but non lucratif gérée par des gens sympathiques qui organise à Paris et depuis peu à Lyon et Lille des vide-dressings géants et haut de gamme à chaque fois dans des lieux bien placés et canons. C’est un peu le rendez vous de toutes les fashionistas vendeuses comme acheteuses.

 

Quand j’ai découvert Violette Sauvage, je me suis dis que j’avais enfin trouvé LA solution pour vider mes placards, seulement voilà il y a eu un petit hic qui m’a un peu freiné pour m’inscrire : le prix. Entre 100 euros pour un jour et 150 euros pour deux jours le stand basique et 150 et 200 pour un stand premium (donc mieux placés se trouvant à des endroits stratégiques). Les prix sont applicables pour 2 éléments (2 portants de 1 mètre ou 2 tables de 1 mètre, ou 1 portant et 1 table).
J’ai essayé de chercher des retours d’expérience sur internet et j’ai trouvé peu d’avis sur le sujet, je me suis donc dit que j’allais tester et vous en parler. 

 

Tout d’abord parlons de l‘organisation! Un seul mot : au top! Quand je suis arrivée on m’a aidé à emmener mes affaires jusqu’à mon stand puis on m’a expliqué le fonctionnement et offert une bouteille d’eau pour me rafraichir. Mon stand était composé d’un portant, d’une table d’un mètre et d’un tabouret, sur lesquels j’ai eu le temps de tout déballer et de tout installer. Et au final 2 mètres de stand c’est déjà pas mal !

 

J’avais commencé à étiqueter mes articles mais je n’avais pas eu le temps de tout faire, je me suis dis que j’allais le faire sur place et en fait c’était un peu la mauvaise idée car à l’ouverture des portes le samedi, je n’ai pas arrêté et donc c’était compliqué de prendre du temps pour finir mon étiquetage, donc un conseil, faites le bien en amont chez vous.

 

Concernant les ventes, j’ai adoré jouer à la petite marchande! En général, les acheteuses étaient vraiment adorables, on s’est même échangé des conseils beauté et mode. Beaucoup essayaient de négocier les prix mais c’est un peu le jeu du vide-dressing et puis avec un grand sourire on a toujours réussi à trouver un arrangement.

 

Par rapport à la fréquentation, cela dépend de beaucoup de choses : du temps, de la période de l’année…J’ai fait mon vide dressing fin Mai, il faisait un temps correct samedi et beaucoup plus mauvais dimanche, résultat des courses on a eu beaucoup de monde samedi et beaucoup moins dimanche. Cependant je pense que s’il avait fait plus beau les choses auraient été différentes, c’est pourquoi je pense que faire les 2 jours est la meilleure solution, car cela donne 2 fois plus de chance de faire une très bonne journée.
Autre point que j’ai remarqué, le matin à l’ouverture, les filles présentent étaient clairement là pour trouver les plus belles pièces et faire des bonnes affaires, en bref le matin ce sont les vraies fashionistas qui sont présentent et croyez moi ça démarre très fort dès l’ouverture des portes!

 

Je dois le préciser aussi, chez Violette Sauvage, on passe un super moment et on fait de belles rencontres! J’ai tout de suite copiné avec ma voisine d’en face qui était adorable, à me donner des conseils en tant que connaisseuse du concept ou à me garder mon stand pendant que j’allais chercher un café ou aux petits coins. ;) Et puis il y a eu aussi Sarah, Mathilde.. que j’ai été ravie de rencontrer.

 

Mais enfin la question fatidique alors Simone est ce que c’est rentable?!?

 

Et bien j’ai  envie de vous dire pour moi oui mais cela dépend (la bonne réponse de Normand!). Pour ne rien vous cacher j’ai réussi à atteindre un chiffre d’affaires à 3 zéros sur les 2 jours, mais attention j’avais des vêtements, des sacs de marques (dont certains neufs avec étiquette – no comment ), des bijoux, chaussures, parfums, maquillage tous en excellent état et de belles marques. Mais surtout j’avais une autre chose je pense, le sourire et la sympathie! J’ai adoré papoter avec les acheteuses, passer un moment avec elles et je pense que c’est cette sincérité qui finalement a payé. Car en y regardant de plus prêt pendant le vide-dressing, il y avait de nombreuses filles avec de beaux dressings mais qui étaient assises sur leur tabouret à souffler parce que c’était long ou vissées sur leur téléphone sans lever la tête pour dire bonjour aux gens. Résultat : elles ont moins vendus que les autres beaucoup plus optimistes et ouvertes. Je pense que tout dépend si vous avez la fibre commerçante, dans le sens accueillant.

 

Autre point ne venez pas avec votre armoire entière, mais ne venez pas non plus avec 20 tops car même s’ils sont de belles marques vous ne les vendrez pas à -40% le prix boutique. Il faut savoir qu’en général les éléments se vendent – 50 à -80% le prix boutique (voir moins encore) et qu’il y a aussi une belle concurrence ! Kooples, Sandro, Maje, Sessun, Longchamps, mais aussi Zara, Mango, Levi’s,…vous en trouverez pour tous les goûts à petits prix.

 

J’espère que mon article et mon expérience vous auront aidé à y voir plus clair et/ou au moins donné l’envie d’aller faire un tour aux prochains vide dressing qui auront lieu les :

 

15 & 16 octobre à Paris à La cours du Marais, attention VD spécial Homme
29 & 30 octobre à Nantes au Parc des Expositions
5 & 6 novembre à Paris au Showroom Bastille
19 & 20 novembre à Bruxelles à la Galerie Ravenstein

 

Et pour plus d’informations n’hésitez pas à aller sur le site de Violette Sauvage 
http://www.violettesauvage.fr/

 

makemyday_blog_violette_sauvage_vide_dressing_1

 

makemyday_blog_violette_sauvage_vide_dressing_2
Rendez-vous sur Hellocoton !