marie_kondo_methode_rangement

Moi, bordélique? …. Noooonnnn… voyons..

Ces derniers temps, impossible de passer à côté du phénomène Marie Kondo. Cette jeune japonaise est devenue l’égérie du rangement en seulement quelques années grâce à son livre « la magie du rangement ».

Comme toute personne curieuse, et un peu bordélique, je me suis dit : « et si c’était LA solution ? ». Je suis donc allée à la Fnac, et je me suis offert son livre. J’ai commencé à le lire tout enjouée et motivée. A la lecture des premières pages, je me suis dit que ce livre allait peut être bien changé mon quotidien. Et puis au fil des pages, comment dire… j’ai trouvé ça long. Long et lent. Beaucoup de « blabla »et une version très spirituelle du rangement, trop spirituelle même. Pas besoin de lire 150 pages pour savoir que notre environnement correspond à ce qui se passe dans notre tête. Oui, un espace rangé permet d’avoir les idées plus claires, et des placards ordonnés de gagner du temps, ce n’est pas nouveau. Donc perso, j’avais plus envie de savoir comment faire pour y arriver, que pourquoi.

Comme je suis une fille très chouette, j’ai décidé de vous faire un petit résumé de ce qui selon moi est un peu tiré par les cheveux, et d’un autre côté les bonnes astuces à retenir, car OUI il y en a ! Et des très bonnes mêmes.

3 choses que je n’ai pas aimé dans son livre/ses conseils.

1 – La dimension trop spirituelle de Marie Kondo (mais ça, je vous l’ai déjà dit !)

Marie Kondo nous dit que chaque objet a une âme et nous conseille par exemple de serrer dans ses bras et remercier à haute voix chacun de ses objets pour leur service rendu avant de s’en débarrasser… laissez moi réflechir 3 secondes? Oui, mais non en fait.

2 –  Marie Kondo n’est pas écolo!

Elle prône le fait de se débarrasser des choses et de ne pas les donner pour ne pas les déplacer. Comprendre donc de les « jeter ». Si chaque habitant jetait 10 sacs d’ordures à chaque livre de Marie Kondo vendu à quoi ressembleraient les décharges? Personnellement je crois à la réutilisation des éléments, à leur recyclage, leur customisation, leur seconde vie, donc sur ce point je ne suis pas d’accord et j’irais même plus loin ce raisonnement me gêne beaucoup. Pour le coup, je ne trouve pas sa technique très moderne et intelligente.

3 – Le côté très « tranché » de Marie Kondo.

Même si Marie Kondo nous dit de garder les quelques éléments qui ont une valeur sentimentale pour nous, même s’ils ne servent à rien, elle nous invite quand même à nous débarrasser de tout le reste (enfin de beaucoup de choses). Je ne sais pas vous, mais je vois dans cette recherche du minimalisme, une sorte de maniaquerie qui ne laisse aucune place au superflu, à l’imprévu, à la créativité, et clairement ça me dérange. Personnellement, j’ai envie que mes placards soient bien rangés, mais j’ai besoin de petits objets, de plantes, de quelques choses qui trainent pour me sentir bien chez moi. C’est un peu comme tout dans la vie, les bonnes idées sont intéressantes et bénéfiques du moment qu’elles ne deviennent pas extrémistes. Tout est une question d’équilibre.  

Les 4 (très bonnes) astuces de Marie Kondo à retenir.

1- Ranger les mêmes éléments au même endroit.

Arrêtez d’éparpiller les choses! Vous avez certainement chez vous des boîtes dans lesquelles vous avez rangé des éléments et d’autres endroits où vous stockez des éléments similaires. Vos verres à pieds sont ils au même endroit que vos verres à eau? Votre matériel de couture, vos tissus et vos boutons sont ils rangés au même endroit? Vous me suivez? En gros compilez ce qui se ressemble et rangez les au même endroit. Cela vous permettra de les retrouver facilement, mais aussi d’éviter de racheter 12 fois les mêmes éléments.

2- Arrêter de garder des éléments dont on ne connait pas/plus l’utilité.

La vis en trop qui restait quand vous avez monté votre armoire IKEA? Le porte clé cassé de votre boite au lettres.. Vous vous souvenez du sketch de Gad Elmaleh dans lequel il parle du pot à bordel dans l’entrée rempli de choses dont on ne connait plus l’utilité? Parfait. Vous pouvez aller le vider maintenant.

3- Trier évidemment.

Tout ce qui n’a pas été porté, utilisé depuis 6 mois, a-t-il vraiment un intérêt à être gardé? Vous avez 3 heures.

4- Apprendre à ranger ses tiroirs de façon verticale. 

Vous aussi vous rangez vos chaussettes en boules dans un panier? Marie Kondo vous apprend que ce n’est pas la bonne technique car au final les chaussettes au fond du panier ne seront jamais mises car recouvertes par celles du dessus. Pour le coup, je trouve cette affirmation pertinente et bien réelle. Sa méthode de rangement à la verticale est simple : il faut faire des petits carrés ou rectangles. Par exemple pour vos collants mesdemoiselles, étalez les sur une table puis pliez les en 2, puis encore en 2 et encore en 2, de sorte à avoir un petit carré. Une fois tous vos petits carrés faits, empilez les puis positionnez les de façon perpendiculaire à votre tiroir de sorte à ce que vous puissiez en un coup d’œil voir toute votre panoplie de couleur, motifs…etc. Ainsi vous ne laisserez plus de petit jaloux, ou de vilains petits canards de côté. Croyez moi depuis que j’ai appliqué cette méthode, je porte tous mes collants de ma gambettes box, et c’est un plaisir tous les matins de choisir lequel je vais enfiler. J’ai appliqué aussi cette technique à mes t-shirts et pulls (à plier de façon classique puis encore en 2), et idem depuis je porte désormais quasiment tous mes t-shirts!

Et vous l’avez vous lu? quel est votre avis? l’astuce qui vous a le plus convaincu/aidé?

Sur ce je retourne à mon tri ! :)

Bon dimanche à tous,

Simone

Rendez-vous sur Hellocoton !